jeudi 26 juillet 2012

Le Nord délivré aux terroristes pour fournir des armes aux rebelles

Depuis 20 ans fuyant des rebelles.
Le président présumé de Kinshasa, un certain M. Kabila, a appelé le support d'une rébellion dans l'est du pays par le Rwanda comme «secret de ouvert». Le gouvernement veut également vérifier les connexions du M 23 et l'Ouganda.

Les combats dans l'est ont entraîné au cours des trois derniers mois environ 260 000 personnes à fuir.

* ** *** ** *

La situation devien de plus en plus confuse. Depuis la semaine dernière, Kinshasa retire toutes les troupes du Nord, et laisse les deux provinces des Uele aux merci des terroristes ougandais-centrafricain, et maintenant le même M. Kabila veut vérifier les eventuelles connexions des rebelles vers l'Ouganda? 

Ceci n'est que de jeter du sable dans les yeux de tout le monde, pour que l'on ne voit plus clair l'incompetence de Kinshasa: Depuis 10 ans, Kinshasa n'arrive pas a chasser les terroristes au Nord. Depuis 10 ans, Kinshasa n'arrive pas a imposer le pouvoir étatique au Kivu. Mais tonerre de breste, qu'est qu'ils font toute la journée à Kinshasa? À popos, pour ceux qu'il l'ont oublié: Le grand chef de Kinshasa s'appelle Kabila.

Commentaire par Esperence Monoko Polele


Itimbiri ya Sika du 26 juillet 2012
• voir aussi le reportage du 19 juillet 2012 comment M. Kabila finance les rebelles.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires en français et en lingála sont acceptés. Il doivent être signé. Avant la publication, ils sont lus par la rédaction.