jeudi 8 août 2013

Les chinois qui ont construit un palais à Mobutu

Pendant 32 ans, Joseph Désiré Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga était à la tête du Congo. Il appelait le pays Zaïre et se comportait comme si le pays lui apartenait pesonellement. Un des passe-temps de feu Mobutu était de gaspiller l'argent du peuple. Ainsi il a construit un grand nombre de palais, parfois assez scurile, qui, depuis la chute du dictateur 1n 1997, tombent en ruine.

Le photographe Gwenn Dubourthoumieu a silloné notre pays pour visiter ces palais. En passant aux Uele, il a visité notre rédaction et nous prêté quelques clichés pour que nous puissons les partagers avec nos lecteurs.



Le palais de Nsele, une ville tout près de la capitale en province de Kinshasa est inspiré par l'architecture chinoise. Dans le temps, le Congo-Zaïre de Mobutu avait des bonnes relations avec la République de Chine (Chine Nationale, Formosa ou Taïwan; ne pas confondre avec la Chine Populaire, ami de Kabila). E.M.P.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires en français et en lingála sont acceptés. Il doivent être signé. Avant la publication, ils sont lus par la rédaction.